L’Oréal ne peut plus prétendre au rajeunissement aux États-Unis

les crèmes L'Oréal Paris Youth Code et Lancôme Génifique
les crèmes L’Oréal Paris Youth Code et Lancôme Génifique

Le no 1 mondial des cosmétiques ne pourra plus prétendre que ses produits commercialisés aux États-Unis possèdent des propriétés antivieillissement.

L’entreprise vient, en effet, de signer une entente avec la Federal Trade Commission, qui reprochait à l’entreprise de proclamer que les crèmes L’Oréal Paris Youth Code et Lancôme Génifique disposaient de propriétés antivieillissement « scientifiquement prouvé ».

Les publicités affirmaient que les principes actifs agissaient au niveau des gènes et garantissaient « une peau visiblement plus jeune en juste sept jours ». Mais L’Oréal n’a pu prouver ces affirmations lit-on dans un communiqué mis en ligne lundi soir sur le site de la FTC.

Alors, le groupe français, pour éviter des poursuites pour publicité mensongère, ne fera plus publicité faisant la promotion de ces produits aux États-Unis en affirmant qu’ils ont un effet sur les gènes, sans en prouver que c’est bien le cas

Étiquettes :

Comments

comments