Mary Kay cherche à retirer ses produits sur eBay

C’est un autre cas de grandes marques qui cherchent à empêcher les ventes de leurs produits sur eBay et d’autres sites du genre.

mary-kay_ebayMary Kay prend des mesures pour trouver les noms réels des vendeurs de produits cosmétiques et de soins de la peau sur eBay. Mary Kay Inc. demande à un tribunal de contraindre eBay à révéler l’identité des vendeurs qui prétendent vendre des produits authentiques Mary Kay. La société dit qu’ils vendent des produits en utilisant ses marques de commerce illégalement. La compagnie a déclaré que les produits sont généralement périmés, « de nombreuses années après leur durée de vie respective. »

Mary Kay s’adresse au tribunal parce qu’elle dit que la seule manière dont l’entreprise peut apprendre l’identité des vendeurs est avec l’aide d’eBay.

La grande marque des cosmétiques est allée jusqu’au bout dans le passé dans sa lutte contre les vendeurs en ligne, il y a plus de 10 ans, en 2003. À l’époque, un porte-parole de Mary Kay a déclaré que ses conseillères ne peuvent pas revendre une partie de leurs inventaires sur les sites d’enchères. Les consultantes sont des entrepreneures indépendantes qui signent une entente. Selon les termes du contrat, elles ne sont pas autorisées à vendre sur eBay.

À la direction des services juridiques de Mary Kay, il y a une équipe dédiée à surveiller eBay au quotidien pour détecter toute atteinte à sa marque de commerce. D’après la compagnie, Mary Kay ne veut pas que l’on vende ses produits en ligne parce que la société a été fondée sur un service personnalisé. Votre conseiller doit vous connaître et connaître votre peau, et être en mesure de vous aider face à face afin d’évaluer vos besoins en termes de soins de la peau et de maquillage.

L’argument est que Mary Kay est d’abord et avant tout une entreprise de soins de la peau. Les consultantes sont invitées à utiliser un site web personnel que l’entreprise fournie afin de permettre à leurs clients d’acheter / de commander en ligne. Mais E-Bay et d’autres sites d’enchères sont comparables à la vente dans un marché aux puces – pas de touche personnelle, pas de suivi, et aucune garantie. Ce n’est pas la Mary Kay Way.

Une autre raison invoquée par la compagnie est d’empêcher l’affaiblissement des activités d’autres consultantes en vendant à leurs clients ou prospects. En d’autres termes, il s’agit d’un commerce de bouche-à-oreille, et on ne permet pas la mise en place d’un magasin dans un centre commercial, ni de vendre sur eBay et d’attirer les clients des autres consultantes! L’idée est pour la consultante d’avoir flux régulier de ses clientes fidèles qu’elles ont acquises.

CurriculumBeaute Mary Kay cherche à retirer ses produits sur eBay

Nouvelle intéressante?

Users rating: (0 votes)

Étiquettes :

Comments

comments